Un remède exceptionnel en pathologie respiratoire

La propolis est un mélange de substances résineuses, gommeuses et balsamiques de consistance visqueuse récoltées par les abeilles à partir de bourgeons et écorces de certains arbres et végétaux.

Pour la ruche, la propolis représente un « ciment antiseptique » car elle permet de stabiliser son architecture, de boucher les trous à l’entrée de la ruche pour piéger les intrus (insectes) et aussi de stériliser….La ruche en effet aurait pu offrir un climat propice au développement microbien : Une température de 35°c, humidité à 70%, sucre, population d’abeille chiffrée en centaine de milliers, mais grâce à la propolis elle est stérile.

La composition de la propolis est riche et renferme  des Flavonoïdes et des Polyphénols, des éléments nutritifs, des substances aromatiques, de la cire, du pollen..

Tous les experts attestent que le choix de la propolis conditionne son efficacité. Ils expliquent cela par le fait que la composition chimique de la propolis est très variable et complexe en fonction de la biodiversité de la végétation de chaque région visitée par les abeilles.

La présence et l’intensité des propriétés biologiques varient donc également en fonction du type de propolis.

En effet toutes les variétés de la propolis ne se ressemblent pas.

La teneur en flavonoïdes, la fraction polyphénolique et la quantité présente de cire constituent des indicateurs d’efficacité de la propolis, ces trois paramètres constituent une «empreinte spécifique» de chaque variété de propolis garantissant ou pas son efficacité thérapeutique.

En effet plus il y’a de flavonoïdes et d’acides phénols et moins il y’a de cire plus on obtient une efficacité, il est donc impératif de pouvoir proposer des standardisations de la propolis afin de garantir une teneur en principe actifs et des propriétés thérapeutiques.

Les propriétés thérapeutiques de la propolis sont multiples : Anti-infectieuses (antivirales et antibactériennes), anti-inflammatoires, immunostimulantes, anti-allergiques, cicatrisantes, émollientes…Toutes ces propriétés en font un remède particulièrement efficace pour soulager les symptômes et les causes des affections ORL et respiratoires courantes.

De nouvelles recherches cliniques sur cette substance prometteuse sont en cours et permettront certainement son inscription dans l’arsenal thérapeutique notamment en pathologie respiratoire.